top of page

Hypothyroïdie - tous différents

Dernière mise à jour : 9 févr. 2021


Vous avez remarqué que d'une personne à l'autre les symptômes en cas d'hypothyroïdie ne sont pas les mêmes. Certaines personnes vont prendre du poids, d'autres vont avoir des problèmes de sommeil, d'autres vont avoir la peau sèche, faire de la rétention d'eau ou être constipées etc... Bref c'est à s'en arracher les cheveux (quand l'hypothyroïdie vous en a laissé) pour y comprendre quelque chose.



Les symptômes persistent malgré la prise de L-Thyroxine. Alors que faire ? Comment s'en sortir ?


Pour un certain nombre de personnes qui ont une hypothyroïdie certains de ces symptômes vont persister malgré la prise de L-Thyroxine. L'Ayurveda explique cela par le déséquilibre des Doshas, ce même déséquilibre qui est à l'origine de la maladie et qui ne se rétablira pas forcément avec la prise d'hormones de substitution.

Les Doshas sont aux commandes des fonctions métaboliques de votre corps et de votre esprit, ce sont des énergies ou des humeurs dont les déséquilibres sont à l'origine des maladies, des troubles, des douleurs d'après la théorie de l'Ayurveda. Dans le cas de l'hypothyroïdie, le déséquilibre des Doshas Vata et Kapha est à l'origine des symptômes. Plus les déséquilibres sont prononcés, plus les personnes seront confrontées à une persistance des symptômes tout en prenant de la L-Thyroxine.

Par exemple une personne qui aura un déséquilibre à dominante de Kapha aura plus facilement des symptômes persistants de types Kapha comme la prise de poids, l'œdème ou la dépression. Une personne avec une dominante de Vata perdra plus facilement ses cheveux, aura les ongles qui cassent ou des douleurs musculaires par exemple.



Les symptômes qui persistent sont propres à chacun


L'Ayurveda propose une approche qui permet de comprendre pourquoi telle personne perd ses cheveux alors que telle autre prend du poids. La nature des symptômes qui persistent malgré un taux hormonal normal avec la prise de L-Thyroxine est lié aux déséquilibres des Doshas dans votre corps et dans votre esprit. En cas d'hypothyroïdie, les Doshas qui sont le plus en déséquilibre sont donc le Dosha Vata et le Dosha Kapha mais la raison, la nature des déséquilibres vont dépendre de chacun car elles sont liées à la fameuse Prakruti, du fonctionnement unique de chaque personne et à ce qu'elle a vécu tout au long de sa vie.

Il est possible avec l'Ayurveda d'atténuer ces symptômes en prenant son temps car plus ils seront profonds, plus le chemin sera long.





Pour diminuer les symptômes persistants le corps a besoin de retrouver un équilibre.


En Ayurveda l'accompagnement des personnes qui ont des problèmes d'hypothyroïdie, se fait au cas par cas et étape par étape. Il s'agira tout d'abord d'analyser la nature des déséquilibres et de qualifier s'ils sont de nature Vata, Pitta ou Kapha. Il conviendra également de comprendre le cycle qui a généré les déséquilibres qui ont conduit à la maladie. En effet, d'après l'Ayurveda, la maladie exprime un signal envoyé par le corps pour, dans le cas de l'hypothyroïdie, il manifeste qu'il ne peut plus avancer comme cela. Ecouter ce signal, comprendre quel est le message du corps permettra d'éviter de poursuivre dans le même schéma et de réduire les symptômes. L'Ayurveda considère ainsi que si le corps a cessé de fabriquer correctement les hormones thyroïdiennes, il est nécessaire de comprendre et modifier le cycle qui a conduit à cet altération.

Sur la base de cette analyse il sera possible de procéder au rééquilibrage des Doshas en modifiant son rythme de vie et son alimentation de façon à interrompre le cycle qui a conduit à la maladie.


Pour aller plus loin


Visionnez la conférence du Docteur Unnikrishnan BAMS, médecin Ayurvédique et partenaire de Sattva Bien.


Pour être accompagné dans ce changement découvrez notre programme Hypothyroïdie : Comprendre et s'adapter

Rejoignez notre groupe Facebook Thyroïde et Ayurveda








1 044 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page